L'émaillage

Née dans une famille d’artistes, j’ai reçu de mon père la passion de la sculpture et de l’émaillage. Je travaille un matériau à la fois dur et tendre, naturel et noble.


Après une formation d’émailleur, j’ai mis au point diverses techniques concernant le travailde cette « pierre de volcan ».

J’ai tissé et j’entretiens une relation particulière avec cematériau. Je suis toujours en quête de nouvelles formes, de nouvelles manières de l’aborder :en aplat, en volume, en le sculptant, l’émaillant, le mariant à d’autres matériaux : la terre, le bois, le métal, le verre… mais toujours dans le but de mettre en valeur ce matériau lave, d’enfaire ressortir l’originalité et la majesté.

Le plus important étant pour moi la créativité, qui mepermet en même temps de m’épanouir, de surprendre, d’avancer. Je suis de plus en plus tentéepar des formes contemporaines, sobres, pures, mais toujours dans le respect le plus profond dece que me dicte la lave, toujours dans le respect de sa noblesse.


Je travaille essentiellement en volume, alliant sculpture et émaillage. Je m’inspire des formes naturelles de la pierre brute que je modifie à l’aide de ciseaux à pierre ou avec des outils à lames diamantées refroidies par eau.

Lorsque j’ai sculpté la lave en fonction de la recherches ouhaitée, vient s’ajouter la partie émaillage, c'est-à-dire la couleur. On utilise pour la lave les mêmes émaux que pour la terre, ce qui me permet d’ailleurs une association de ces deux matériaux : je réalise en parallèle au travail de sculpture de la lave un travail de modelage de la terre ; les pièces ainsi façonnées sont alors réunies et émaillées par vitrification à une température avoisinant les mille degrés. J’obtiens ainsi une infinité de coloris me permettantune harmonisation de la lave, de la terre, ou des deux, à d’autres matériaux encore : le verre,en support ou fondu et se mêlant ainsi à mes émaux, le métal, étain ou titane fondu ou meulé,le bois, façonné séparément puis ajouté, ou encore le médium, peint et patiné qui sert alors desupport à mes réalisations.


Je pense enfin pouvoir dire de mon travail qu’il est une recherche perpétuelle de mélangede matières, de matériaux, dans la mesure où ils se mettent en valeur mutuellement, et cecitoujours dans un souci de respect de la lave, ma matière de prédilection, et dans le but de lasublimer .